6 passages de CQPi "conducteur d'équipement industriel"

Version imprimableVersion imprimable

Ces jeudi 26 et vendredi 27 avril a eu lieu la première validation du Certificat de Qualification Professionnel Interbranche (CQPI) sur l’atelier d’assemblage hors-standard de notre EI (Entreprise d’Insertion).

Les six candidats qui se sont présenté face aux jurys ont validé le référentiel métier de Conducteur d'Équipement Industriel.

L’ingénierie de formation développée sur la moitié de l’année 2017 par Baptiste JUIN, Eric BARBIER et Benjamin MARTY a permis de commencer la formation en octobre avec un groupe de 9 salariés. Une journée par semaine ces apprenants se sont formés à la méthodologie mis en place par Chênelet, à savoir décomposer un poste de production en 5 phases : Préparation de poste, réglage du système, conduite de l’outil de production, entretien du poste et rendu-compte.

Les candidats ont rendu au mois de février un dossier technique détaillant les capacités nécessaire à l’obtention du diplôme. Ce dossier a été validé sans réserve par le Centre national de ressources pédagogiques.

Le dossier étant validé, les salariés ont pu se présenter devant un jury professionnel.
Jeudi matin, David LEMAITRE et Dimitri MARTIN ont eu l’honneur de passer l’heure et demi d’épreuve avec M. Walter COMELLO (jury CQPM et retraité d’une grande industrie calaisienne) et M. Arnaud BARROIS (ARC International). Jeudi après-midi c’est Anthony DELATTRE, Larbi NACCACHE et David LEMAIRE qui ont passé l’épreuve en présence de M. Philippe LANDRY et M. Jean-Marc MATHON (tout deux responsable du développement des compétences dans l’entreprise Schaeffler). Enfin vendredi matin, Thierry DUQUENOY a obtenu le diplôme en présence de M. Jean-Antoine VILLAU-GARCIA (Entrepose) et M. Simon DEOM (Société de Construction Écologique).

La conformité et le bon déroulement des épreuves ont été assurés par l’UIMM en la personne de Mme Marie-Hélène PAILLET qui reconnaît dans Chênelet une capacité de formation et une implication générale de l’équipe dans les dispositifs de qualification.

Cette première qualification professionnelle est pour l’atelier de l’EI une étape de plus dans l’amélioration de nos dispositifs de formation et dans la création de partenariat permettant à nos salariés de retrouver un emploi qualifié.

L’équipe de direction remercie tous ceux qui de près ou de loin ont participés à ce dispositif, les formateurs, les encadrants en production, les services support de l’entreprise qui assurent le montage administratif et financier de ces formations, les équipes de planification de la production qui ont fait preuve d’ingéniosité pour inclure les formations dans un programme chargé, les conseillers en insertion qui accompagne les candidats dans leurs démarches mais aussi et surtout les candidats eux-mêmes qui se sont impliqués dans cette formation en montrant de la curiosité, du sérieux et une réel volonté de développer leurs compétences !