Premiers passages de CQPI industriels au Chênelet : Un grand pas pour l'employabilité de nos salariés !

Version imprimableVersion imprimable

 
Le 8 juin à Toucy et le 21 juin à Audruicq, ce sont au total 9 salariés sur 9 qui ont validé les 8 compétences exigées par le Certificat de Qualification Professionnel Interbranche de "Conducteur d’équipements industriels".

Cette validation a été réalisée sur le terrain – au poste de travail – par des jurys de professionnels de l’industrie et de l’UIMM (Union des Industries de la métallurgie) qui coordonne le dispositif et garantit la qualité du diplôme.

100% de réussite ; c’est un grand succès pour l'ensemble de l'équipe ! Les salariés d’abord qui ont beaucoup travaillé pour se former, les encadrants et formateurs qui les ont accompagnés tout au long de leur parcours de formation, l'équipe de direction qui a fait le choix très novateur et exigeant de se lancer dans cette démarche, et enfin tous les partenaires institutionnels et industriels qui nous ont soutenu dans ce nouveau projet.

Le CQPI c’est en effet un investissement important - en temps et en moyens pédagogiques - puisque chaque salarié bénéficie dans ce cadre, d’une formation de 250 heures partagées entre l’atelier et la salle de formation. Mais c’est surtout un excellent moyen d’accompagnement vers le retour à l'emploi puisqu’il est à la fois très complet, très opérationnel, et très apprécié des nombreux industriels employant des « conducteurs d’équipement » dans des filières comme la métallurgie, l'agroalimentaire, les industries pharmaceutiques ou cosmétiques, ou encore l’industrie du papier-carton. Ce sont au total 20 branches professionnelles qui reconnaissent cette certification créée au départ par l’UIMM (Union des Industries Métallurgiques).

Cette reconnaissance est évidemment un extraordinaire tremplin pour le placement de nos salariés. Et la très bonne nouvelle c’est qu’elle porte déjà ses fruits puisque 2 de nos nouveaux diplômés de Toucy viennent de signer un CDI chez Louhault industrie et 2 d’Audruicq sont sur des pistes intéressantes, d’intérim de longue durée pour l’une et de perspective de CDI dans une grande entreprise locale pour l’autre. 

Faire en sorte que tous les industriels locaux pensent automatiquement au Chênelet lorsqu’ils recherchent du personnel formé et qualifié c’est notre ambition  ! Faire en sorte que cette ambition devienne réalité c’est notre enjeu de tous les jours et le CQPI, dans la prolongement du CQP mis en place en 2014,  nous met sur la bonne voie !

Bravo encore à nos 9 diplômés !